Close

Derniers Posts

La première implantation mammaire grâce à 3 tatouages !
Avec 3 tatouages pour son amoureux, Timmie Jean Lindsey était loin de se douter qu'elle entrerait en 1963 dans...
le Mar 14, 2018 | par DermaTattoo
Le projet Invisibl’Ink : grace à une encre d’origine végétale, les tatouages pourraient apparaître et disparaître !
L’incubateur Midi-Pyrénées vient d’intégrer le projet Invisibl’Ink, une encre de tatouage d’origine végétale qui...
le Mar 6, 2018 | par DermaTattoo
Les plus vieux tatouages du monde découverts sur des momies égyptiennes datent de plus de 5000 ans.
Les dessins, qui représentent principalement des animaux, ont 5 000 ans. Le trésor était caché au British Museum de...
le Mar 6, 2018 | par DermaTattoo

Tatouages : quand et pourquoi utiliser du sérum physiologique ?

Posté le: Aug 20, 2016 | Auteur: DermaTattoo | Catégories: Soins pour tatouages

Aujourd'hui, j'évoque l'utilisation du sérum physiologique dans les produits utilisés par les tatoueurs.
Qu'est-ce que le sérum physiologique ?
Peux t'on l'utiliser à la maison dans le cadre d'un soin de tatouage et dans quelles conditions ?

Tatouages : quand et pourquoi utiliser du sérum physiologique ?

Qu'est-ce que le sérum physiologique ?

Constituée d'eau distillée et de chlorure de sodium* dilué (c'est à dire du sel), le sérum physiologique présente la particularité d'être une substance isotonique** au sang (voir plus bas l'explication du terme isotonique).

Il n’y a aucune contre-indication dans l’utilisation du sérum.

On en trouve en spray, en bouteille ou bien sous forme d’unidoses stériles que l’on peut conserver pendant 24h une fois ouvertes à condition de pouvoir les refermer par son petit capuchon. Disponible sans ordonnance, vous en trouvez en pharmacie ou en grande surface, ce sera toujours la même composition.

Si l'appellation de liquide physiologique peut également être employée, celle de sérum physiologique est impropre car ce type de solution ne correspond pas à un sérum proprement dit mais il est couramment appelé ainsi.

En médecine, le sérum physiologique à plusieurs fonctionnalités pour :

  • nettoyer le nez , les oreilles ou les yeux, des bébés notamment,
  • nettoyer les yeux de la présence de corps étrangers (gaz lacrymogènes) ou d'une infection mineure,
  • y plonger provisoirement certains organes séparés du corps pour les maintenir en bon état (ou "en vie"), à des fins d'observation ou d'analyse,
  • remplir les prothèses mammaires, afin qu'en cas de perforation, le liquide de remplissage soit sans danger pour le corps,
  • comme « garde veine » lors de la mise en place d'une perfusion, ou comme diluant pour certains médicaments à administrer de manière parentérale,
  • le rinçage des lentilles de contact
  • réhydrater les patients victimes de déshydratation
  • cicatrisation des paupières en chirurgie esthétique (blépharoplastie)

Quelles sont les différences entre sérum physiologique et eau stérile appelée aussi eau PPI ?

  • L’eau PPI est employée dans les préparations injectables comme les vaccins. Elle est donc stérile et exempte de pyrogènes (éléments qui élèvent la température ou la fièvre). C'est une eau distillée, stérile et à pH neutre. Elle est destinée soit à la préparation de médicaments, soit à la dissolution ou la dilution de substances ou de préparations injectables.
  • Le sérum physiologique ou la solution physiologique est généralement composée d'eau distillée et de chlorure de sodium (sel).
  • Pour les tatoueurs, les encres ne doivent pas être diluées, sauf avec de l'eau pour préparation injectable (ou du sérum physiologique) stérile. Chaque ampoule ouverte ne doit pas être conservée (voir : obligations des professionnels ARS Agence régionale de la santé)

Pour les tatouages :

Le sérum physiologique peut être utilisé par les tatoueurs dans la phase de détersion (action de nettoyage qui consiste à enlever les salissures qui adhèrent au tissu vivant) juste après le savonnage.
Ce rinçage permet d'avoir une peau parfaitement propre et bien rincée.
Vient après la phase de désinfection de la peau, puis l'application du transfert et l'acte de tatouage proprement dit.

Pour ceux que cela intéresse voici un extrait des documents de formation à l'hygiène obligatoire délivrée aux tatoueurs pour la partie concernant la préparation cutanée :

Il est préconisé dans ces documents l'usage de sérum physiologique ou d'eau stérile.
A la fin de l'acte de tatouage, le tatoueur nettoie le tatouage avec une solution de savon dilué, ce savon doit être bien rincé afin de pouvoir passer à la phase de soin. Là aussi il est d'usage d'utiliser du sérum physiologique ou de l'eau stérile.

Soin après tatouage

Mais le sérum physiologique peut être aussi utilisé pendant la période des soins après tatouage pour nettoyer et hydrater la partie tatouée, le matin ou le soir, ou quand vous en ressentez le besoin.
Si vous utilisez la mousse de cicatrisation DermaTattoo, c'est un très bon complément d'hydratation de la peau tatouée, notamment pour les peaux sèches ou par fortes chaleurs. (Utilisez un sopalin ou une compresse stérile appliqué sur la zone et versez la pipette de sérum physiologique en laissant la peau s’hydrater quelques minutes, puis tamponner).

Conseils pour d'autres applications :

  • Le sérum physiologique pour nettoyer les yeux de bébé :

C'est sûrement le premier soin que l’on apprend à la maternité.
Avec une compresse stérile ou un coton, déposez quelques gouttes de sérum physiologique et nettoyez de l’intérieur de l’œil (là où il y a le plus de sécrétion) vers l’extérieur.
Le sérum physiologique désinfecte et permet de guérir une légère infection oculaire, pour cela il suffit d’injecter quelques gouttes régulièrement à l’intérieur de l’œil.

  • Le sérum physiologique pour les yeux secs de l’adulte :

Le sérum phy est très proche des larmes naturelles de l’homme par sa composition d’eau et de sel.
Vous pouvez donc l'utiliser le dans vos yeux sans aucun risque.
Si vous avez tendance à avoir les yeux secs, par une trop grande altitude ou un port des lentilles de contact trop fréquent, le soulagement est immédiat !

  • Le sérum physiologique pour nettoyer le nez de bébé :

Pour un nettoyage quotidien du nez de bébé, il suffit de prendre un petit coton, d’ajouter un peu de sérum physiologique et d’en faire une petite fusette que vous introduirez délicatement dans la narine de bébé. Le gros des saletés partira facilement, ou encore mieux, bébé éternuera peut être automatiquement.
Si bébé est un peu pris, ou que son nez est très sec, vous pouvez également verser du sérum physiologique dans une narine avec une légère pression, qui fera ressortir le sérum par l’autre narine. C’est une sorte de lavage et désinfectant pour le nez des tout petits.

  • Le sérum physiologique pour nettoyer les petites plaies :

Le sérum physiologique peut être utilisé en puériculture pour laver les petites plaies.
Toujours sur le même principe, on utilise le sérum physiologique sur un coton ou une compresse, et l’on nettoie du plus propre au plus sale, pour ne pas « déporter l’infection ». On refait le geste avec une nouvelle compresse autant de fois que nécessaire pour bien nettoyer la plaie.
Le sérum physiologique pour l’allaitement

  • Le sérum physiologique peut également servir pour l’allaitement :

    Les mamans peuvent et nettoyer et rincer leurs tétons avant et après la tétée avec du sérum psysiologique pour une meilleur hygiène.

Attention : on n’utilise pas de sérum physiologique pour nettoyer les oreilles, il ne faut pas ajouter de sérum physiologique ou autre liquide sur le coton pour nettoyer les oreilles.
Une petite fusette de coton suffit pour dégager les premières sécrétions.

Conclusions :

Un produit simple et pratique et utilisable sans danger, que ce soit pour le rinçage des savons ou pour hydrater la peau pendant les soins de votre tatouage.
Et pour toutes autres utilisations de soins pour bébés, adolescents ou adultes à la maison...

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close