Close

Ton épiderme c’est ton épiderme, et pourquoi nous ne sommes pas tous égaux face à l’inflammation.

Posté le: Aug 6, 2019 | Auteur: Eric DermaTattoo | Catégories: Tout savoir sur la peau


Je ne vais pas te saouler avec des termes techniques.

Moi, j’aime bien comprendre, avec des termes simples à digérer :-)

Par exemple la peau c’est 2 m².

Si tu as chez toi une table de 0.8m sur 2m, ça représente 1,60 m²
pour que tu puisses imaginer.

Donc, y’a de la surface à tatouer…
Tu as encore le temps.

La fonction de la peau c’est de protéger,
j’aime beaucoup cette notion,

Pro-té-ger.

Ton épiderme se renouvelle tous les 28 jours (en moyenne),
ça se fait tranquillement.

Comment ça marche ?
Les cellules « filles-mères » créent des cellules qui remontent
jusqu’à la surface et finissent par mourir.
Et quand elles meurent, elle créée ce qu’on appelle la couche cornée,
c’est ce qui protège le corps.

Ce sont des cellules mortes qui protègent la vie,
franchement je trouve ça vraiment extraordinaire.

Tout ça sur une épaisseur de 1 à 2 mm, c’est quand même complètement dingue.
Fascinant même.

C’et pour tout le monde pareil.

  • Mais alors pourquoi des peaux s’inflamment t’elles rapidement quand on les pique lors d’une séance de tattoo,
    et d’autres non ?

Franchement tu as beau fouiller sur internet,
impossible de trouver les vraies raisons.

L’inflammation créée par un acte de tatouage est due à un acte mécanique,
rien à voir avec une infection, un virus ou une allergie.
Ce sont les aiguilles qui agressent et qui créent l’inflammation.

Le résultat est souvent comparé à un coup de soleil,
les aiguilles en moins.

Au début du lancement de DermaTattoo, je n’arrivais pas à comprendre :
certaines peaux désinflammaient super rapidement,
et d’autres non,
un vrai mystère.

Au bout du compte on a fini par s’y habituer,
les tatoués confirmaient, et les tatoueurs aussi.

  • Ton épiderme est ce qu’il est, ce n’est pas celui de ton voisin,
    ni de ton compagnon, ni de tes enfants.


C’est comme ça et il y a beaucoup de raisons à cela.
J’y reviendrai dans un autre mail.

Par contre ce qui est important c’est de réduire l’inflammation,
car c’est elle qui créé la douleur et qui développe le risque d’infection.

Donc si ta peau s’inflamme vite,
(comme les peaux fines par exemple),
quand tu appliques la DermaTattoo, la réduction de l’inflammation se fait vite aussi.

Du coup, la douleur et le risque d’infection aussi,
tout suit dans le même cheminement.

Si ta peau s’inflamme doucement, la réduction de l’inflammation
se fera doucement, la douleur se réduira, le risque aussi.
Mais ce sera peut être plus lent,
(quoique parfois on est surpris).

  • Nous ne sommes pas donc égaux face à l’acte de tatouage,
    il y a aussi d’autres éléments qui interviennent,
    notre sensibilité, le moment où on se fait tatoué,
    l’âge, la préparation, le contexte, la météo,
    les produits que l’on utilise.

Et sûrement d’autres raisons que nous ne connaissons
pas encore et qui nous dépassent…

Alors, que cela se fasse doucement ou rapidement,
l’important c’est que cela se fasse,
et quoique l’on dise ou que l’on pense, dès l’application de la mousse,
on ressent un bienfait, ça « coupe le feu » comme on entend souvent.

Ca veut dire que ca marche et c’est cela le plus important.

  • Au bout du compte,
    cette mousse replace ton épiderme dans son fonctionnement normal,
    comme quand tu es arrivé(e) au shop avant de te faire tatouer.


C’est ça qui est génial,
aucun autre produit ne fait ça,
après y’a plus qu’a gérer tranquillement.

Si tu veux en savoir plus,
jette un oeil sur les posts associés ci-dessous.

Eric

PS : actuellement il fait chaud,
encore une raison supplémentaire d’utiliser DermaTattoo.

Peaux normales, peaux fragiles, cicatrisations difficiles...
tu trouveras ici la gamme complète


https://particulier.dermatattoo.com/
contact@dermatattoo.com

Commentaires (0)

Pas de commentaires

Ajouter commentaire

Vous devez vous connecter pour ajouter des commentaires.

Close